Ma p'tite cuisine!

Ma cuisine de tous les jours!

20 août 2008

Séquence nostalgie : 1987

Aujourd'hui, un événément dans ma petite vie m'a fait revenir quelques années en arrière.

1987 : j'ai 16 ans, je suis lycéenne en classe de seconde et j'adore ça!! Avec ma copine Isa, on déteste les vacances scolaires!! On passe des heures au téléphone dès qu'on est séparée (ce qui ne manque pas faire enrager mes parents!!). On a des posters du groupe A-Ha partout sur les murs de notre chambre (Morteeeeeeeeeeeennnnnnnn!!!!), on rigole pour un rien (la prof de math qui a une mèche de travers, ça nous fait rire pendant des heures!!!), on est heureuse, on passe des heures à choisir nos fringues, on déteste notre prof de français, même si Isa est sa chouchoute (pfffff, si, si c'est vrai!!), on adore notre prof d'anglais, il est jeune et cool. Entre midi et deux, on s'échappe du lycée pour filer au Paris-Dakar (bar qu'il faut ABSOLUMMENT fréquenter pour être "in"!). On fume des cigarettes pour "faire bien" (mais on a la trouille de croiser quelqu'un qui pourrait le raconter à nos parents!!!); on est raide dingue du beau Patrice et Romain aussi (ah!! ce Romain...).

Et quand on arrive dans cet endroit rempli de jeunes, comme nous, on met 1 franc dans le juke-box et on écoute ça:

Status quo : in the army now

                                                  La jeunesse (1973)

Un beau matin
On ne passe plus par le chemin des écoliers
On ne court plus pour le plaisir
D'être premier
On ne joue plus à cloche pied
Sur les pavés

Un beau matin
On oublie ses amis d'hier
Au fil de l'eau
On quitte sa chambre d'enfant
Pour un studio
On chante moins
On parle plus
On parle trop

La jeunesse
Ça s'en va
Comme un feu de joie
Quant c'est à la fête
La jeunesse
Ça s'en va
On sait d'où l'on vient
Mais on ne sait pas
Où l'on va

Et puis le temps
Arrive où l'on joue pour de vrai
Aux jeux des grands
Ceux de la guerre et de l'amour
Et de l'argent
Où l'on est seul
Où l'on a peur
Où on se vend
Et puis le temps
Qui glisse et file entre les doigts
Comme un torrent
Et que l'on tue en attendant
En espérant
Qu'un jour où l'autre
Arriveront de nouveaux temps

La jeunesse
Ça s'en va
Comme un feu de joie
Quand c'est à la fête
La jeunesse
Ça s'en va
On sait d'où l'on vient
Mais on ne sait pas
Où l'on va

La jeunesse
Ça s'en va

La jeunesse
Ça s'en va

Comme un feu de joie
Quand c'est à la fête

La jeunesse
Ça s'en va
On se dit toujours
Que ça reviendra
Pourquoi pas.

 
Vava : la jeunesse .Paroles: P.Delanoe, M.Prezman. Musique: M.Fugain   1973

Posté par miissval à 12:38 - Commentaires [13] - Permalien [#]

Commentaires

    NOSTALGIQUE

    Ou la la quelle nostalgie! c'est le temps ambiant qui te rend comme cela?? bises Claire

    Posté par Claire, 20 août 2008 à 13:33
  • Ohlalalala... le Paris-Dakar ! Excellent ! C'était pas loin de chez mes parents ! J'y suis jamais allée pour boire un verre. J'allais à la Gauloise (qu'on appelait la goldu), plus proche de mon lycée !
    Sympa ton p'tit article ! Bises...

    Posté par Elphi, 20 août 2008 à 13:35
  • Ahhhhh, Status Quo et moi c'est une histoire d'amour même si j'avais plus de 16 ans en 1987 )
    Je viens de les voir le mois dernier à Cognac et c'est prévu à nouveau en Novembre à Montpellier

    Posté par chantal33, 20 août 2008 à 14:52
  • en 1987 j'avais 3 ans et pourtant je connais A-Ha sinon j ai l'impression da voir vécu les memes choses comme quoi générations différentes ms on fonctionne de la même façon

    Posté par magaliee31, 20 août 2008 à 15:22
  • On avait les mêmes goûts musicaux !! (hi hi !!)
    Merci pour ce rappel de Status Quo, un bond en arrière !!

    Posté par iza29, 20 août 2008 à 17:41
  • Oh la la, moi en 1987, je n'avais que 7 ans, je ne connaissais pas les noms de ces chanteurs, je ne me souviens pas non plus si ils étaient beaaaaaaaaauuuuuuuuux ou pas, mais leur musique me rappelle beaucoup de souvenirs!

    Posté par EmilieRD, 20 août 2008 à 22:13
  • même si j'étais trop jeune pour m'en souvenir j'envie toujours ceux qui ont vécu les années 80, statu quo, goldman, le disco.... bref j'aurais aimé être là mais comme c'est pas possible je te remercie de ta vidéo.
    et puis les textes écrits en dessous sont ci vrais, ils sont très beaux.

    Posté par labas, 20 août 2008 à 22:31
  • Née en 1983, je reste une inconditionnelle de la musique des années 80 ! AHA, Statu Quoi, que du bonheur pour les oreilles!

    Posté par Marjolaine, 21 août 2008 à 15:54
  • J'avais 19 ans en 1987, j'écoutais encore ça moi aussi et là, en l'écoutant ... J'en ai la chair de poule.
    Merci pour ce petit moment de nostalgie

    Posté par silvia, 22 août 2008 à 11:31
  • Ben alors petit coup de cafard? C'est marrant de lire tes souvenirs car même si en 187 j'avais 7 ans, à 16 ans je faisais à peu près la même chose, bisous.

    Posté par Eol, 23 août 2008 à 11:58
  • sympa ce petit billet
    bon week end et à bientôt

    Posté par cuisineplurielle, 23 août 2008 à 13:27
  • Oh la la Missval j'ai des frissons, que de souvenirs, mes poils se "mettent" au garde à vous ! une chanson inoubliable, une petite larme dans le coin de l'oeil, nostalgie quand tu nous tiens !Moi je crois que je suis toujours en pleine jeunesse ! (sauf quand mon dos me fait rappeler que j'ai vieilli...) bises, sympa ce billet !

    Posté par Marie-Thé, 27 août 2008 à 16:41
  • Ben moi aussi j'avais 16 ans en 1987, que de souvenirs...

    Posté par Kate34, 29 août 2008 à 19:13

Poster un commentaire